BUSCA

Revista sobre os Territórios Franceses

compartilhe:


A revista Alternatives Economiques acaba de lançar o número "La France et ses territoires". Abaixo segue o texto do editorial desta edição. Alguns artigos estão disponíves no site da revista, para acessar clique em "Mais".

Saint-Flour, Thionville, Saint-Brieuc, Ajaccio, Perpignan, La Plaine Saint-Denis…, c'est à un vaste tour de France que nous vous invitons avec ce hors-série. L'Hexagone se caractérise en effet par une extraordinaire diversité de ses territoires, façonnés par l'histoire. Pourtant, quand on discute d'économie, d'emploi ou de chômage, c'est généralement sur la base des moyennes nationales et des dynamiques qu'elles traduisent. Or celles-ci reflètent de manière très insatisfaisante la réalité vécue sur le terrain ; elles sont, de ce fait, d'une utilité limitée pour réagir face aux problèmes rencontrés localement.

En lui-même, ce constat n'aide guère cependant à s'y retrouver. Aussi, pour mettre un peu d'ordre dans ce magma, l'économiste Laurent Davezies s'est donné la peine d'étudier les 323 zones d'emploi définies par l'Insee. Zone par zone, il a cherché à déterminer la provenance des emplois et les ressources des habitants. De ce travail de fourmi, il a fait émerger toute une typologie de territoires dont il rend compte dans son ouvrage La République et ses territoires (République des idées-Le Seuil, 2008), une grille d'analyse dont les praticiens du développement local se sont largement emparés. Ainsi, l'Assemblée des communautés de France, la Caisse des dépôts et l'Institut CDC pour la recherche ont planché ces derniers mois sur l'impact de la crise actuelle sur les différents territoires avec Laurent Davezies et d'autres spécialistes, dont notamment Philippe Estèbe, qui a contribué à ce numéro. C'est le résultat de ce travail que nous vous présentons ici, en détaillant plus particulièrement la situation de 33 zones d'emploi qui nous ont paru emblématiques.

Le constat dressé par ce groupe de travail montre des tendances inquiétantes. Les grandes métropoles, qui disposent de sources de revenus diversifiées, ont plutôt bien résisté à la crise. C'est encore généralement le cas pour les territoires qui tirent leurs revenus surtout du tourisme ou des pensions des retraités, même si les situations sont plus différenciées. En revanche, les territoires principalement industriels, qui étaient souvent déjà en grande difficulté avant la crise, ont beaucoup souffert. De même pour ceux qui tirent une part importante de leurs revenus de transferts sociaux : déjà mal partis auparavant, ils ont vu leur situation se dégrader sensiblement. Quant à ceux qui dépendent beaucoup de l'emploi public, ils ont relativement bien résisté à la crise elle-même, mais ils sont aujourd'hui très menacés par la réduction de cet emploi engagée par l'Etat, alors qu'ils ne disposent généralement guère d'alternative. Bref, le paysage français que nous vous laissons découvrir dans ce hors-série est pour le moins contrasté.


Guillaume Duval
Alternatives Economiques Poche n° 050 - juin 2011

RBCM. Laboratório de Investigação do Espaço da Arquitetura. Departamento de Arquitetura e Urbanismo. Centro de Artes e Comunicação. UFPE . Recife — PE. (81) 2126.7362